EDITION

Heartfulness Magazine, 10e édition

Un souffle de liberté

Chacun de nous naît avec un potentiel illimité. Alors, qu’est-ce qui nous restreint ? Qu’est-ce qui nous empêche de nous envoler ? Quand on nage à contre-courant, on lutte, on s’essouffle, alors que si on se laisse porter par le flux, tout devient plus facile. La plupart de nos combats, dans l’existence, viennent de ce que nous nageons vers l’amont – nous résistons à ce que la vie nous offre. A l’inverse, quand nous acceptons les situations comme elles se présentent, nous sommes portés, le monde s’ouvre à nous. C’est ce dont témoignent, dans un de nos articles, deux femmes qui ont poursuivi et réalisé au Tibet un rêve complètement fou.

À travers tout ce numéro souffle un vent de liberté, la liberté sous toutes ses formes. Une passionnée de jardinage compare le travail de désherbage au nettoyage intérieur qui l’aide à se libérer des pensées négatives sur elle-même. Un autre article évoque le détachement du yogi qui est aussi une forme de liberté… Un cinéaste nous parle de l’importance de la bienveillance, de ce que la méditation a apporté dans sa vie, et de sa vision artistique et intérieure de la liberté. Cette notion de liberté culmine dans l’article de Kamlesh Patel qui nous engage à entreprendre le voyage ultime, à marcher vers « la » liberté, qui seule peut satisfaire le besoin profond de l’âme.

Le pouvoir de la pensée peut nous enfermer dans la prison de nos peurs, de nos désirs, de nos idées toutes faites – sur nous, les autres, la réalité – ou au contraire nous entraîner vers la liberté. C’est précisément ce que suggère, dans un livre de Richard Bach, Jonathan Livingston le goéland à l’un de ses élèves:

– Tu as la liberté dêtre toi-même, le véritable toi-même, ici et maintenant, et rien ne peut t’en empêcher.

– Vous dites que je peux voler ?

– Je dis que tu es libre.

e-magazine gratuit

Je m'abonne ou j'achète le numéro à l'unité

Heartfulness Magazine, 9e édition

Se connecter. Intégrer. Devenir Un

Combien de fois nous arrive-t-il d’être tiraillés entre les exigences du monde extérieur et l’appel de notre univers intérieur ? Notre choix se résume essentiellement à… l’un ou l’autre. Alors auquel donnons-nous la priorité, et à quel moment ?

Dans la nature, les dualités fusionnent à un certain point. Lorsque le jour et la nuit se rejoignent, à l’aube et au crépuscule, en des moments de parfait équilibre. Quand une minuscule goutte d’eau se fond dans l’océan… La goutte est-elle contenue dans l’océan ou l’océan dans la goutte ?
Nous aussi pouvons faire l’expérience de deux opposés qui cohabitent : le silence intérieur au milieu du bruit, par exemple. Ou encore l’action qui peut surgir de la tranquillité du cœur, quand notre attention est fixée sur lui, notre précieuse source d’inspiration. Lorsque nous intégrons au quotidien vie matérielle et vie spirituelle, l’idée même d’équilibre disparaît. Il n’y a plus que l’unité.
Pour nous joindre à la Journée internationale du yoga, le 21 juin prochain, nous avons placé au centre de ce numéro le yoga, cette discipline extraordinaire qui permet de faire l’expérience de l’harmonie, de l’équilibre et de l’unité. L’article de Kamlesh Patel en célèbre l’essence et nous introduit à la richesse de cette science spirituelle millénaire.
C’est donc dans cet esprit que nous vous souhaitons d’intégrer les dualités de la vie, et de profiter de cette journée pour découvrir l’effet unificateur du yoga !

La rédaction

e-magazine gratuit

Je m'abonne ou j'achète le numéro à l'unité

Editions spéciales du Magazine Heartfulness

Entre cœur et conscience

Kamlesh D. Patel est le responsable international de Heartfulness. Après s’être intéressé très tôt à la spiritualité et à la méditation, il rencontre son Maître en 1976, alors qu’il est encore étudiant. Ayant vécu et travaillé de nombreuses années aux Etats-Unis, il incarne cette fusion parfaite du cœur oriental et de l’esprit occidental. Il inspire des milliers de chercheurs spirituels, donne des conférences dans le monde entier et voue une attention particulière à la jeunesse d’aujourd’hui.

Depuis plusieurs années, il contribue régulièrement au magazine, en particulier par une série d’articles sur l’évolution de la conscience. Son éclairage du voyage spirituel et de ses étapes, des mécanismes de notre anatomie spirituelle, de leurs fonctions et de leurs interrelations, nous révèle progressivement le potentiel infini du cœur. Mais pour accéder à ce potentiel et l’utiliser pleinement, il nous rappelle que deux choses sont indispensables, une pratique spirituelle engagée et la transmission yogique.

Par son enseignement pointu et novateur, Kamlesh D. Patel nous encourage à devenir des yogis au plein sens du terme : chacun, en cheminant, traverse des plans et des états, affine ses perceptions, son intuition, sa conscience. Ces expériences de tous ordres font partie du voyage et nous servent de balises dans notre progression.

Ce numéro offre au lecteur une sélection des articles les plus importants écrits par Kamlesh D. Patel au cours des deux dernières années, complétée par deux articles éclairants de Swami Vivekananda, le grand yogi du XIXe qui fit découvrir la spiritualité indienne à l’Occident et dont l’enseignement reste d’une très pertinente actualité.

e-magazine gratuit

j'achète le numéro

Santé du corps, santé de l’être

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en l’absence de maladie ou d’infirmité ». Cette définition, bien que très souvent critiquée, n’a finalement jamais été modifiée depuis son élaboration en 1946. Jugée par beaucoup comme utopiste, elle perdure dans le temps car elle est juste et réaliste en intégrant l’être dans sa dimension physique, mentale et environnementale.
Elle dérange également puisqu’elle ne s’appuie que très peu sur les systèmes de soins et renvoie chacun à sa responsabilité individuelle, envers soi et envers autrui. Entretenir et maintenir notre corps en bon état est notre responsabilité, s’accommoder de situations nouvelles est du ressort de notre volonté et de nos choix. Créer un environnement propice à la santé d’autrui est de notre devoir.
Enfin, cette définition confère à la santé une approche dynamique, celle d’un état d’équilibre à maintenir dans un être en perpétuelle mutation, de la conception au dernier souffle.
Elle donne finalement une place de choix à la dimension spirituelle de l’Être…
Dans ce numéro spécial consacré à la santé, plusieurs auteurs soulignent l’impact positif de la méditation sur notre condition intérieure et sur notre capacité à réguler et apaiser notre mental en toute circonstance. Il est aussi question de l’expansion de la conscience, grâce à laquelle notre mental peut approcher de nouvelles situations de façon plus ajustée, nous permettant ainsi de prendre les décisions appropriées.
Ces thèmes sont traités aussi bien dans une perspective scientifique, avec des articles écrits par des spécialistes, qu’ à travers des témoignages et des partages d’expériences intérieures, notamment celle de M. Kamlesh D. Patel qui, avec une approche de yogi, nous guide dans la découverte du fonctionnement d’un être humain aux multiples dimensions.
En consacrant ce premier numéro spécial à la santé, le mouvement Heartfulness souligne sa volonté d’informer et de sensibiliser le public à l’intérêt de mener une vie saine et équilibrée à tous niveaux. Il réaffirme son souhait d’œuvrer pour le bien-être en mettant à la disposition de tous les outils simples et efficaces que sont la relaxation et la méditation du cœur.
Si l’ONU a officialisé l’ importance du yoga en instaurant la Journée internationale du Yoga, si la même année l’OMS a incorporé dans les plans santé mondiaux la méditation comme outil clé de lutte contre le stress et si l’UNESCO dans ses programmes de développement durable a fixé le bien-être comme un des axes prioritaires des 15 années à venir, alors allons-y de bon cœur…

Méditons, méditons et méditons !

Dr Jacques Marty, cardiologue

e-magazine gratuit

Heartfulness Magazine, 8e édition

L’amour métamorphose

Une file d’attente, quoi de plus banal. On est seul au milieu des autres, on écoute, on observe, et parfois, sans qu’on s’y attende, une conversation démarre, un lien se noue. C’est ce qu’a vécu Brenda Kay Neth alors qu’elle attendait, par une journée pluvieuse, qu’un peintre de rue fasse son portrait. Et ce moment suspendu lui a laissé le souvenir lumineux d’une brève rencontre qui s’est imprimée dans son cœur.
Voilà un épisode comme on peut en vivre constamment dans son quotidien, à condition de se laisser toucher par la grâce du moment. On a le choix – rester isolé dans sa bulle, ou s’ouvrir à un sourire, à un regard, prêt à accueillir l’inattendu.
Grâce à cette ouverture du cœur, nous nous sentons reliés à tout ce qui nous entoure, à tout ce qui est vivant, comme le décrit si bien Sayali T. dans sa soudaine expérience de fusion avec la nature.
Ces instants-là nous font prendre conscience de l’énergie d’amour omniprésente qui est le tissu de la vie, la sève qui coule en toute chose. Si on veut bien la laisser circuler de soi à l’autre, de l’autre à soi, elle métamorphose notre existence, notre vision et notre attitude : elle nous rend plus efficaces dans l’action, plus à l’écoute dans le dialogue, plus inspirés dans nos choix, et bienveillants dans nos relations.
Mais surtout elle éclaire notre chemin, elle nous guide, elle éveille le cœur et fait éclore notre potentiel. C’est l’énergie la plus puissante, présente en chacun de nous. Et en puisant dans ce trésor, nous vivons pleinement notre vie.

La rédaction

e-magazine gratuit

Je m'abonne ou j'achète le numéro à l'unité

Heartfulness Magazine, 7e édition

Accueillir le changement 

La saison des fêtes vient de se dérouler, avec son cortège de célébrations, de rassemblements familiaux, d’agapes, de rencontres, de souvenirs heureux ou nostalgiques… Une autre année s’est achevée, et en nous se niche l’espoir qu’elle nous a permis de gagner en sagesse.
Janvier est le mois des évaluations et des bonnes résolutions. C’est le moment de clarifier nos rêves et nos espoirs pour l’année à venir, et de définir les moyens de les concrétiser. C’est le moment parfait pour accomplir des changements, avec des résolutions qui peuvent aller de notre remise en forme physique à la remise en cause de notre emploi du temps ou de notre comportement – nous montrer plus compatissants et accueillants envers nos proches, nos amis et nos collègues, passer plus de temps avec les gens qui comptent, travailler plus intelligemment, apprendre quelque chose de nouveau, faire de l’ordre, dépenser moins, etc.
Et s’ il y avait un moyen simple de nous aider à accueillir ce que nous voulons devenir et à réaliser ces changements naturellement et facilement ? Eh bien, il existe. L’ art ancestral de la méditation est conçu pour libérer l’esprit, ouvrir le cœur et nous permettre d’accéder à notre potentiel intérieur. Alors notre mental embrouillé se clarifie et se recentre, la prise de décision devient facile, notre confiance en nous et notre courage se renforcent et notre cœur se met à rayonner. Il n’y a rien de magique à ça – il faut du travail – mais si on est prêt à faire l’effort, les résultats sont là !
Toute l’équipe du magazine Heartfulness vous souhaite une bonne année ! Que 2017 soit rempli de paix, d’amour et de joie !

La rédaction

Heartfulness Magazine, 6e édition

La puissance de la connexion 

La science découvre de plus en plus que tout, dans l’ univers, est vibration. Chaque particule, chaque élément d’ information possède une fréquence vibratoire propre et envoie son signal. Des ondes multiples traversent continuellement nos maisons, nos corps. Parmi ces informations que le cerveau capte, il filtre celles qui lui semblent pertinentes – mais il en élimine malheureusement d’ autres qui pourraient modifier notre compréhension du monde, nous privant ainsi de toute une part de la réalité dans laquelle nous baignons.
Imaginons que nous soyons capables d’ ajuster notre réceptivité pour absorber des fréquences differentes, susceptibles de nous nourrir, nous informer, nous inspirer… Qu’ il soit possible de diriger notre conscience vers le murmure subtil de vérités plus profondes…
Marcher pieds nus dans l’ herbe. Sentir la caresse du soleil sur son visage. Regarder un ami au fond des yeux. Les paupières closes, se mettre à l’ écoute des chuchotements du cœur. Ces échanges, ces moments suspendus détiennent une richesse d’ information toujours présente, toujours disponible, qu’ il nous est possible de saisir au vol si nous y sommes attentifs.
Car c’ est l’ attention profonde à ce qui nous entoure, la capacité d’établir une connexion – que ce soit dans la relation à l’autre, la manière de travailler et de collaborer, d’ observer la nature, d’ accueillir l’ inattendu – qui ouvre en nous de nouveaux champs de découvertes.
Par la diversité de ses articles, ce magazine vous invite à tester, sentir, expérimenter, intégrer, partager, réinventer, cultiver… bref, oser la connexion sous toutes ses formes !

La rédaction

Heartfulness Magazine, 5e édition

Cultiver la joie 

Dans un monde de plus en plus perturbé et menaçant, comment garder son équilibre et sa joie de vivre, quand on est journellement assaillis d’ informations qui nous dépeignent l’ampleur des problèmes qui se posent à nous et à notre planète !
Cette prise de conscience peut en désespérer certains, et en encourager d’autres à agir, à répondre aux défis auxquels nous sommes confrontés. Le constat est nécessaire, mais il faut qu’il débouche sur des moyens de s’investir, d’apporter son aide au quotidien !
Si s’engager dans l’action extérieure semble parfois difficile, hors de notre portée immédiate, il existe un moyen toujours accessible : l’action sur nous-même. La tranquillité et l’amour qui émanent d’une personne créent un équilibre qui va bien au-delà de sa sphère personnelle, car toute transformation génère une onde, a un impact sur la réalité extérieure. Plusieurs auteurs dans ce numéro en témoignent, certains l’ont fait à travers l’amour, la compassion, d’autres par la discipline intérieure, d’autres encore ont éprouvé la puissance transformatrice de la joie.
Alors comment créer ce changement intérieur ? Comment se mettre au diapason d’une énergie qui peut transformer le monde ? En transformant d’abord notre niveau vibratoire, grâce à la méditation qui nous permet d’accéder à un état plus subtil. Car en méditant, nous amplifions la beauté du silence, nous participons à une révolution globale silencieuse.

La rédaction